logo-ArapedeArapèdes
associés

croquis-chien blancdev.pierrecarles.org

O

O comme…

Opération Correa

  • Un feuilleton documentaire en trois épisodes de Pierre Carles.

    Le DVD du film est désormais disponible sur la boutique de C-P Productions.

    On peut voir la version intégrale de « Les ânes ont soif » (avec des sous-titres en grec)
    sur le site de C-P Productions

    Soustitre pour tester le soustitre

    1. Les ânes ont soif

    (54 mn - France - 2014)

    Voir l’image
    Voir l’image
    Voir l’image
    Voir l’image

    Page

    L’Équateur dirigé par un gouvernement de gauche et son président Rafael Correa propose des solutions innovantes à la crise économique, sociale et environnementale. Cette expérience progressiste intéresse visiblement peu les médias audiovisuels français. Intrigués par ce manque de curiosité, Pierre Carles et son équipe se sont retroussé les manches pour réaliser un premier épisode de leur enquête sur ce chef de l’État qui se dit «  socialiste du XXIe siècle  ».
    Premier épisode sorti en salles le 15 avril 2015.
    Tous les détails sur le site de CP-Productions.

    Bande annonce


    2. Révolution et induction

    (70 mn - Équateur - 2016)

    La révolution est en marche en Équateur dans le domaine des… plaques à induction pour la cuisson. La politique hypervolontariste du gouvernement de Rafael Correa en matière de construction de barrages hydroélectriques va permettre au pays d’être autosuffisant d’ici deux ans en production d’électricité «  verte  ». Que faire de ce stock inépuisable d’énergie renouvelable ? Réduire l’usage et la consommation du gaz de cuisson, un produit importé actuellement subventionné par l’État et qui grève le budget de ce dernier. Inciter les Équatoriens à ne plus cuisiner au gaz mais avec des plaques à induction, voilà la politique promue par le gouvernement équatorien. Mais ces mesures viennent d’en haut, ont été décidées par le pouvoir politique et non pas réclamées par la base ni accordées à l’issue de mobilisation sociales. Résultat : ce plan d’équipement en plaques à induction suscite une certaine indifférence voire une opposition de certains secteurs de la population. Il résume bien les contradictions de la «  révolution du bien vivir  » : si elle œuvre pour le bien public en matière d’éducation gratuite, de santé pour tous, de logements sociaux, etc, elle le fait sans forcément consulter les citoyens en dehors des périodes électorales. Peut-on imposer le bonheur d’en haut ? Peut-on faire le «  bien  » sans l’implication voire la collaboration des principaux bénéficiaires ? Pourquoi l’opposition à la politique de Correa augmente t-elle ces derniers mois alors que les indicateurs sociaux et économiques n’ont jamais été autant au beau fixe qu’aujourd’hui ? Les Équatoriens, qui émigraient en masse au début des années 2000 pour fuir une épouvantable crise sociale, auraient-il la mémoire courte ?

    Équateur, mars 2015


    3. « 2017, année politique  »

    (70 mn - France - 2017)

    Peut-on imaginer un autre avenir pour ce pays que la poursuite des politiques néo-libérales qui favorisent l’augmentation des inégalités sociales ou la mise en œuvre de politiques d’extrême-droite désignant les immigrants comme boucs-émissaires ? Quel autre choix aura le pays en 2017 que l’élection d’un président de la «  bande des trois  » (Sarkozy-Juppé, Hollande-Valls ou Le Pen-Le Pen) avec ce système médiatique qui défavorise systématiquement les candidats de gauche ? N’y aurait-il pas d’alternative ? Un film donnant à voir d’autres politiques possibles ne pourrait-il pas favoriser l’émergence d’un candidat progressiste atypique comme Hugo Chavez au Venezuela, Rafael Correa en Équateur ou Evo Morales en Bolivie ?


    Utilisation balise marquee :

    Texte défilant JPEG
    JPEG - 182.8 ko

    Test post scriptum Opération Correa…

Voir aussi…
  • Atzekoz Aurrera. Pierre Carles. Dokumental egilea

    « Kritikatzeko, lehenik jakin behar da »

    09-12-2014, Nora Arbelbide

    Komunikabide handiek uste ez bezala, « ortodoxoak » ez diren pentsalariekiko interesa piztea « arras posible » dela uste du Pierre Carlesek. Horretarako egin du ’Les ânes ont soif’ film (...)